Les déchets en chiffres

L’acceptation des déchets radioactifs en 2015

Le tableau ci-dessous donne un aperçu des quantités de déchets standards nonconditionnés acceptées par l’ONDRAF et enlevées en 2015.

Catégorie de déchets Unité Quantités de tiers
Réalisé
Quantités de Belgoprocess
Réalisé
Total
Réalisé
Déchets bêta-gamma solides combustibles t 145.6 8.1 153.7
Déchets bêta-gamma solides non combustibles m3 263.9 99.3 363.2
Déchets suspects alpha solides combustibles m3 0.8 0.0 0.8
Déchets suspects alpha solides non combustibles m3 30.1 0.4 30.5
Déchets alpha solides m3 40.4 1.2 41.6
Effluents en conduites m3 1920.5 172.4 2092.9
Liquides combustibles m3 4.2 1.5 5.7

Le tableau ci-après offre un aperçu des quantités de déchets spéciaux acceptés en 2015. On appelle « déchets spéciaux » les déchets pour lesquels il n’existe pas de critères d’acceptation et qui font l’objet de modalités financières et techniques de prise en charge déterminées au cas par cas.

Description du déchet Unité Accepté en 2015
Graphite m3 0
Sources à destination de Belgoprocess m3 4.30 (454 unités)
Sources démantelées par l'IRE m3 7.07 (117 unités)
Diverse m3 3.61
Résines pour séchage m3 0
Liquides de moyenne activité (IRE) m3 11
Déchets solides de moyenne et haute activité m3 20.99
Déchets contenant du radium et du thorium m3 1.37

L’ONDRAF a enregistré, en 2015, 34 nouveaux dossiers de conformité de production courante pour un total de 1720 colis de déchets radioactifs conditionnés.

De ces 34 dossiers, 28 ont fait l’objet, en 2015, d’une analyse complète portant sur la conformité des déchets aux critères d’acceptation applicables, accompagnée, là où nécessaire, de commentaires. Six de ces 28 dossiers ont été acceptés par l’ONDRAF en 2015. L’analyse des 6 autres dossiers était encore en cours de contrôle au 31 décembre 2015.

Producteur Nombre de colis Nombre de dossiers Volume (m3)
Electrabel 252 6 100.80
CNT   252 6 100.80
KCD   - - -
Belgoprocess 1433 27 573.20
CILVA   1208 18 483.20
PAMELA   171 6 68.40
HRA   54 3 21.60
Armée belge (INTRADRA) 35 1 14.00
Total 1720 34 688.00

L’ensemble des activités de 2015 a conduit à l’acceptation de 2023 colis (820.02 m³) de déchets radioactifs conditionnés. Le détail par producteur est donné dans le tableau ci-après.

Producteur Nombre de colis acceptés Volume (m3)
Belgoprocess 1539 615.60
CNT 379 151.60
Armée belge INTRADRA 35 14.00
SCK•CEN 70 38.82
Total 2023 820.02

Le transport des déchets radioactifs en 2015

15 transports de déchets conditionnés ont été organisés en 2015 dont 12 pour des déchets en provenance des centrales nucléaires de Doel et Tihange exploitées par Electrabel.

Un total de 309 transports de déchets non conditionnés ont été organisés en 2015.

Type de déchet Nombre de transports
Déchets standard et de petits déchets spéciaux 259
Déchets solides de moyenne activité 8
Déchets solides de haute activité 27
Déchets contaminés alpha 15
Total 309

Le traitement et conditionnement des déchets radioactifs en 2015

Les quantités de déchets standard qui ont été traitées par Belgoprocess en 2015 sont présentées dans le tableau suivant.

Traitement de déchets standards Réalisé
Quantité Unité
CILVA Supercompaction 807 m3
Incinération déchets solides 148 t
Incinération déchets liquides 4 t
Traitement des eaux B01 - B02 dans KWB (Koude waterbehandeling) ou Cuve Nèthe 17.650 m3
B05 - B06 dans BRE (Behandeling radioactieve effluenten) 791 m3
Rejets dans la Nete 18.661 m3

Les quantités de déchets spéciaux qui ont été traitées par Belgoprocess en 2015 sont présentées dans le tableau suivant.

Description des déchets spéciaux Unité Quantité traitée en 2015
Déchets solides de moyenne et haute activité m3 20.09
Liquides de moyenne activité (IRE) m3 10.74
Sources démantelées par l’IRE pce 67
Sources traitées par BP pce 396
Déhets contenant du Radium et Thorium m3 19.54
Réception bouteilles Pu m3 0
Divers m3 5.75

L’ONDRAF a reçu, en 2015, 66 demandes d’enlèvement portant sur un total de 99 sources orphelines. On estime que le traitement de ces sources orphelines donnera lieu à 1.04 m³ de déchets conditionnés, dont 0.97 m³ de déchets contenant du radium et du thorium et 0.07 m³ d’autres déchets.

L’entreposage des déchets radioactifs

DIMENSIONS 60M X 20M X 8M
POURCENTAGE DE REMPLISSAGE 100%
VOLUME DE DÉCHETS 1.900M3

DIMENSIONS 157M X 39M X 11M
POURCENTAGE DE REMPLISSAGE 95%
VOLUME DE DÉCHETS 14.700M3

DIMENSIONS 68M X 38M X 12M
POURCENTAGE DE REMPLISSAGE 64%
VOLUME DE DÉCHETS 4.200M3

DIMENSIONS 64M X 48M X 8M
POURCENTAGE DE REMPLISSAGE 84%
VOLUME DE DÉCHETS 4.700M3

DIMENSIONS 60M X 15M X 12M
POURCENTAGE DE REMPLISSAGE 25%
VOLUME DE DÉCHETS 150M3

DIMENSIONS 36M X 12M X 20M
POURCENTAGE DE REMPLISSAGE 86%
VOLUME DE DÉCHETS 250M3

DIMENSIONS 15M X 11M X 23M
POURCENTAGE DE REMPLISSAGE 66%
VOLUME DE DÉCHETS 70M3

Déchets de faible activité

Bâtiment 150 Bâtiment 151 Bâtiment 155

Déchets de moyenne activité

Bâtiment 127 Bâtiment 136 D Bâtiment 129

Déchets de haute activité

Bâtiment 136 C

Taux de remplissage des bâtiments d’entreposage du site de Dessel au 31 décembre 2015

Bâtiment d’entreposage Capacité maximale théorique (#) Nombre de colis dans le bâtiment (#) Taux de remplissage (%)
151-A 3.854 3.685 95.6
151-B 9.784 9.617 98.3
151-C 9.224 8.290 89.9
151-D 13.028 12.854 98.7
155-L 7.449 5.658 76.1
155-R 3.424 945 27.6
127-4 3.362 2.101 62.5

Les capacités maximales théoriques ont été réévaluées en 2015.

Bâtiment 151-A/B/C/D : bâtiment destiné à l’entreposage des déchets catégories A et B faiblement irradiants.
Bâtiment 155-Zone L : bâtiment destiné à l’entreposage des déchets catégories B faiblement irradiants.
Bâtiment 155-Zone R : bâtiment destiné à l’entreposage des déchets radifères.
Bâtiment 127-bunker 4 : bâtiment destiné à l’entreposage des déchets catégories A et B moyennement irradiants.

Sur la base de l’article 17 des règles générales relatives à l’acceptation des déchets conditionnés, l’organisme assure le suivi dans le temps des déchets conditionnés, avec un premier contrôle, trois ans au plus tard après l’acceptation officielle et, ensuite, un contrôle tous les dix ans. L’objectif de ces contrôles périodiques est de contrôler l’état des colis et de vérifier si les déchets sont toujours compatibles avec la solution de référence envisagée pour leur gestion à long terme.

En plus des colis de déchets acceptés qu’il avait normalement à contrôler en 2015, soit les productions de 2002 et 2012, l'ONDRAF a décidé d’intégrer à son programme de suivi tous les colis n’ayant pas pu être inspectés durant les années précédentes suite, entre autres, aux actions prioritaires consécutives à la découverte d’une substance gélatineuse dans des colis conditionnés par la centrale nucléaire de Doel. L’ONDRAF a également décidé d’élargir le nombre de colis témoins de CSD-V et de CSD-C afin de pouvoir disposer de résultats sur un échantillon de canisters plus représentatif.

Au total, 228 inspections ont été menées en 2015, dans le cadre du suivi dans le temps.

Bâtiment Nombre de colis inspectés en 2015
127 50
136 35
150 18
151 104
155 20
Total 228